Site dédié à la Cwazy Twoll Team depuis 3554...jours.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le Sékoisa ?!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jorjaf
Trollologue
avatar

Messages : 432
Date d'inscription : 02/01/2008

Feuille de personnage
Race: Pixie
Expérience:
0/14  (0/14)

MessageSujet: Le Sékoisa ?!   Mer 2 Jan - 21:46

Citation :
Bon comme vous l'avez tous remarqué je ne suis pas un véritable troll, et on m'a chargé de vous raconter leur histoire afin que vous n'ayez pas à traduire leur langue. bande de faignant !

je suis en réalité un Trollogue ou Twollogue c'est comme on veut ...


Sékoisa ?

Comment sa c'est quoi sa ?

Je suis spécialiste en troll, c'est pourtant simple !

Et je m'intéresses plus particulièrement au Twoll.


Sékoisa ?

Mais vous ne connaissez rien ma parole !

Bon soit je m'en vais vous faire un cours sur ces curieuse créature.

Methodologie de la Trollologie

Tout d'abord il peut être utile que je vous explique ma technique d'étude. Elle est fort simple, et allie logique et rigueur. Je m'installe dans une taverne, et je commande une pinte, une ambrée bien forte et amère. Puis je fais annoncer par une serveuse que je suis venu collecter toute information utile ou tout récit circonstancié concernant les trolls. Je lui demande enfin d'ajouter que je veillerai à ce que le verre du conteur soit rempli avec constance, aussi longtemps que durera son récit. Eh bien croyez le ou non, c'est fou le nombre de gens dans les tavernes qui ont eu affaire aux trolls. Et certains ont des histoires qui durent des heures !
Cette méthode m'a permis de réunir suffisamment de témoignages pour être, sans contestation possible, le plus grand spécialiste en matière de trolls. Certes, Luchianol-le-Soufreteux, mon excellent confrère du département zoologie para-humaine à l'Institut, tenta un moment de me disputer le titre, mais il commit l'erreur de vouloir observer les trolls de trop près et il ne revint jamais de son expédition. Il a certainement recueilli des renseignements inédits sur la mastication, la déglutition, et le parcours interne d'un morceau de sage dans les entrailles trolles, mais il n'a pas eu l'occasion de rédiger quoi que ce soit à ce sujet.

Sociabilité troll

Un troll est par nature fidèle à ses amis et à son estomac, bien qu'il existe parfois quelques trolls méchants. Lorsqu'ils ne s'entre-dévorent pas, les trolls sont assez conviviaux et adorent se faire des nouveaux copains. Des trolls de tribus différentes, qui se croisent en forêt par exemple, ne s'entre-tuent que s'il n'y a rien d'autre à manger. Le reste du temps, ils papotent, partagent quelques bouchées de bergère bien saignante, et se racontent des histoires drôles

L'humour troll

L'humour troll connait de nombreuses formes, et on dénombre une infinité de variantes d'une incroyable finesse. Il y a par exemple le coup de caillou sur le pied, le coup de caillou sur le nez, le coup de caillou dans le ventre, le coup de caillou sur le genou, le coup de caillou dans le dos, ou même le coup de buche sur les doigts. Parmi les fantaisies assez prisées qui font toujours rire nos amis trolls, signalons l'égorgement avec les dents, et encore plus drôle, l'égorgement sans les dents.


Les trolls savent rire de tout : les coups, les blessures, les brulures, les os brisés, les crânes fendus, les membres découpés, les doigts hachés. Un rien les amuse. Ils rient aussi d'eux-mêmes : combien de fois ai-je vu un troll saisi d'un irrépressible fou rire en regardant ses tripes s'échapper d'une plaie béante dans son abdomen ! Les trolls pouffent également à l'évocation de choses plus vulgaires, comme les pets, les rots, les calembours, et les contrats d'édition. Comme quoi, l'humour troll dans son ensemble forme un tout assez cohérent.

Acheter du troll : un investissement ?

Sur les divers marchés aux bestiaux, depuis des siècles, le cours du troll suit les lois immuables de l'offre et la demande. Lorsque trop d'enchantements se sont rompus, et que trop de propriétaires ont été dévorés par leurs trolls domestiques, le cours baisse. Lorsqu'au contraire quelques trolls domestiques donnent toute satisfaction, que les belles dames s'entichent, pour des raisons parfois assez peu avouables, de ces puissantes créatures, les cours montent.
Troll


Confiture trolle

Si vous ne vous êtes pas fait dévorer en venant chez eux, vous risquez de vous voir offrir un met succulent, une espèce de confiote de chez eux, dont je vais vous donner la recette.

Lorsque vous préparez un bouftou rôti, vous commettez souvent l'erreur, après l'avoir éviscéré, de jeter toutes ses entrailles à la rivière. Certes, grâce à vous, les poissons et autres créatures d'eau douce améliorent leur ordinaire. Mais à quoi bon ? Qui n'a jamais prétendu manger du poisson ? (pas tapay ! Deca pas Tapay ! ) C'est pour ne point gâcher tous ces bas morceaux que je vous propose aujourd'hui une petite recette amusante et économique, celle de la confiture de viscères.


Creusez dans le sol un trou assez large et peu profond, et entassez-y boyaux, tripes et intestins. Ajoutez un demi-bucheron haché fin, deux ou trois branches de kougniandier en fleurs et quelques noix de pécan. Touillez vigoureusement avec les pieds, jusqu'à ce que vous obteniez une pâte presque homogène. Presque, car il est toujours agréable de sentir quelques morceaux entiers croquer sous la dent. Laissez votre préparation brunir au soleil quelques heures, le temps d'attirer aux alentours plusieurs centaines de mouches. Puis déversez deux tonneaux de miel sur les entrailles bien remuées, et attendez que les mouches s'y soient correctement engluées. Mélangez soigneusement le contenu du trou à l'aide d'une branche de chêne bleu. Ne craignez pas de mêler un peu de terre à votre confiture, c'est ce qui lui donnera cet inimitable craquant tant apprécié. Tournez le dos à la mixture et crachez six fois par-dessus votre épaule.

Votre confiture est presque prête. Faites-la moisir doucement un bon mois, puis emplissez-en des jarres de terre cuite. Tout l'hiver, vous pourrez ainsi déguster vos délicieuses conserves, avec vos amis, en famille, à la maison comme en pique-nique.


Citation :
Pourquoi n'as tu pas fini en Confiote ?

Surement à cause de nos points communs, nos gouts culinaire, et par dessus tout la chasse au wabbit !

Sékoisa ?

Sacré non de non tu ne sais pas ce qu'est un wabbit ? Oo

C'est repartit pour une explication.

Wabbit

Un wabbit est un type de logiciel malveillant qui s'autoréplique. Contrairement aux virus, il n'infecte pas les programmes ni les documents. Contrairement aux vers, il ne se propage pas par les réseaux.

En plus de s'autorépliquer rapidement, les wabbits peuvent avoir d'autres effets malveillants. Un exemple de wabbit est la bombe fork, du nom de la commande Unix exploitée : fork.

L'origine probable du terme est la prononciation du personnage de bande dessinée Elmer Fudd (de l'univers de Bugs Bunny) du mot « rabbit » (en anglais : lapin). Ce personnage est un chasseur (entre autres de lapins, comme Bugs Bunny) dont les capacités intellectuelles sont ridiculisées, entre autres, par son incapacité à prononcer les « r » : « rabbit » devient donc « wabbit ». Par ailleurs, il est connu que les lapins se reproduisent à une très grande vitesse.

Citation :
- A mince non ce n'est pas la bonne page ...
* 1,2,3,4.....236 pages plus tard *
- Rah ! Je sais pas moi ! Ne venez pas me demandez d'explication je suis pas spécialiste wabbit moi !

Sa ce mange et c'est bon c'est suffisant à savoir .

Citation :
Comment on le chasse ?

La meilleur méthode, reste le lancer de rocher ... Quand on rencontre un groupe de wabbit, souvent 36 quintal de roches sur la couenne permettent une bonne partit de plaisir chasse.


Particularité des Twoll

La grande particularité des Twolls est leur attirance pour le wabbit, leur régime alimentaire est basé dessus, c'est pourquoi on en rencontre souvent sur leurs îles.
De plus leurs langage en a pâti lui aussi, comme vous pouvez le voir à leur façon de prononcer les "R"
" C'est pas nous qui pawlons mal, c'est vous qui compwenez wien ! "
Une fois cette subtilité acquise il est très simple de communiquer avec eux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cwazytwollteam.forumpro.fr
 
Le Sékoisa ?!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Gameboy: Cékoisa??? ( cloturé )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cwazy Twoll Team :: Pwésentation de la Team-
Sauter vers: