Site dédié à la Cwazy Twoll Team depuis 3554...jours.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Chapitre III _ L'éveil

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jorjaf
Trollologue
avatar

Messages : 432
Date d'inscription : 02/01/2008

Feuille de personnage
Race: Pixie
Expérience:
0/14  (0/14)

MessageSujet: Chapitre III _ L'éveil   Mer 3 Fév - 21:15

Chapitre III : L'eveil

Quel fut son étonnement lorsque Kemchar se réveilla dans une geôle en compagnie de plusieurs personnes. Lui qui pensait mourir des mains de ses ravisseurs, il essaya de remettre de l'ordre dans ses idées, de se rappeler la nuit précédente, il était alors un guerrisseur apprécié qui avait rendu mainte fois service à son village. Mais désormais son village n'existait plus, tout les hommes qui ont tenu tête aux ravisseurs ce soir là furent passé au fil de l'épée. Kemchar voyait encore le corps d'un de ses amis étendu dans les rues, sa tête gisant à quelques pas de là, puis lui vint à l'esprit le son funèbre d'une cloche, ce qu'il vit alors le marqua pour le restant de ses jours, le corps de son ami sans tête se releva maladroitement, ramassa sa tête et parti dans la direction d'où venait le son... Quand soudain une main squelettique se posa fermement sur l'épaule de Kemchar, il se tourna lentement et put sentir toute la chaleur de son corps le quitter lorsqu'il vit pour la première fois le visage d'un des assaillants. Il était vêtu d'une armure noire qui ne laissait paraître que son visage, si l'on pouvait encore appeler ça un visage, car la peau et la chair l'avait quitté il y a surement des dizaines d'années. Kemchar ne put faire un geste, terrifié il se laissa enchainer à l'arrière du cortège et le suivi jusque sur une plage où attendait un navire à l'image des ravisseurs, fait d'os et de métal. L'odeur de mort qui s'en échappait était si forte qu'elle lui fit perdre connaissance.
Un bref coup d'œil dans la cellule lui permis de voir qu'aucune des personnes présentes n'étaient de son village.
Il se tourna vers le garçon à coté de lui, celui-ci ne devait pas avoir plus de douze printemps et ses yeux portaient encore les marques de la peur
- " Comment t'appelles-tu ? " demanda-t-il au garçon.
- " Je m'appelle Arad, je suis... " Celui-ci s'arrêta dans sa réponse avant de reprendre " j'étais apprenti sorcier."
- " Où somme nous et comment es-tu arrivé ici ? "
- " Comme tout les autres ici, j'ai été emmené de force en pleine nuit après une attaque de mon village."
L'étonnement apparu à son réveil se transforma en peur sans nom, pourquoi n'avaient-ils pas été tué et pourquoi... Sa réflexion fût interrompue par une légère explosion, un des hommes de la cellule avait tenté de faire sauter la porte avec une boule de feu mais celle-ci tenu le choque, le sorcier resta un moment pensif puis marmonna quelque chose à propos de roches étranges. Il retenta une deuxième fois de faire sauter la porte mais cette fois le sort lancé lui revint au visage et il fut envoyé avec force contre le mur opposé, du sang se mit à couler de son front. Kemchar se leva pour porter secours à l'acolyte, il remarqua alors en utilisant ses sortilèges de soin que leur puissance était plus faible qu'a l'accoutumé, il avait jusqu'à lors mis ça sur le compte de la peur, mais autre chose le bloquait... Il regarda avec plus d'attention la cellule et remarqua que les murs de celle-ci étaient faits d'une pierre noir inconnue. Arad qui le voyait regarder le mur lui dit que cette matière était de l'obsidienne une pierre absorbant les vents de la magie. Kemchar comprit alors pourquoi tout les sorciers avaient donc été séparés des leurs, mais pas pourquoi les garder en vie... Il ne put prendre plus de temps pour trouver une réponse car son manque de puissance l'obligeait à forcer sa concentration pour soigner les blessures du sorcier.
- " Arrête ça..." lui murmura le sorcier blessé " Es-tu fou ?! Il vont te prendre ... "
Kemchar ne comprenait pas, il se dit que le sorcier avait du être frappé à la tête plus fort que prévu. Arad lui expliqua que le sorcier avait raison, à chaque fois qu'une personne faisait preuve du don de guérison elle était emmené et on ne la revoyait jamais, mais que chaque départ était accompagné à minuit d'un hurlement terrifiant. La peur frappa a nouveau Kemchar qui regarda le corps blessé du sorcier, le choque l'avait pratiquement paralysé, s'il ne faisait rien pour cette homme il mourrait surement pendant la nuit. Il ferma les yeux pour essayer de calmer sa respiration.
- " Aidez-moi, tous autant que vous êtes. " demanda-t-il aux sorciers présent.
- " Si nous pouvions soigner quelqu'un nous serions déjà mort ! " lui répondit un vieillard assis à coté de lui
- " Je ne vous demande pas le soigner juste de me prêter un peu de votre puissance, concentrez-vous... "
- " Et qui nous dit que nous ne serons pas emportés à notre tour si nous t'aidons ?! " ajouta un jeune garçon qui devait avoir l'age d'Arad
- " Pour l'amour de Sigmar aidez-moi ! Qui somme-nous devenus pour sacrifier la vie d'une personne en échange de la notre ?! "
Arad assis en tailleur ferma les yeux et posa ses mains sur ses genoux, il prit une grande inspiration et commença à se concentrer. Kemchar sourit en voyant que les autres personnes en faisait de même, il ferma les yeux à son tour et puisa dans cette énergie nouvelle. Une lumière dorée envahit la pièce l'espace d'un instant puis tout revint à la normale, les blessures du sorcier avaient disparu.
- " Merci. " répondit celui-ci à Kemchar
- " Merci à tous." renvoya t il aux autres sorciers.
Puis tout le monde s'allongea épuisé, un silence de mort tomba dans la cellule maintenant que tous l'attendait. La lumière n'a duré qu'un court instant il y a peut-être une chance que les gardes ne l'ai pas vu se rassura Kemchar.

*****

Vella ouvrit les yeux elle aussi, le sourire aux lèvres, ce qu'elle venait de voir la rendait de bonne humeur. Une maitrise de la guérison et la faculté de guider les foules.
- " Peut-être est-ce la clef " pensa-t-elle "  il ne manque qu'un peu d'espoir ".
Elle se leva quittant le pentacle qu'elle avait dessiné à même le sol et commença à s'habiller. Lorsqu'elle sortit de la pièce son sourire n'avait pas disparu, au contraire elle dut réprimer une subite envie de rire suite au plan qu'elle venait d'élaborer.

*****

Depuis combien de temps était-il enfermé ? Dans cette cellule où l'on ne voit pas l'extérieur il est difficile de garder la notion du temps, chaque minute à attendre la mort parait être une éternité. Kemchar en était à ses pensées lorsqu'il entendit un léger grattement, celui-ci se fit de plus en plus fort, quelqu'un ou quelque chose cherchait à percer le mur opposé. Puis le bruit s'arrêta aussi subitement qu'il avait commencé.
Des bruits de pas dans le couloir indiquaient que quelqu'un arrivait. La femme à la peau d'albâtre que Kemchar avait vu sur le navire arriva d'un côté du couloir qui bordait la cellule, et l'homme qui avait lancé le raid sur son village arriva de l'autre côté.
C'est la fin pensa Kemchar, il vit la femme arriver à hauteur du guerrier, son visage n'était pas aussi fier que la première fois qu'il l'avait vu, elle semblait inquiète, il ne vit pas le visage de l'homme car celui-ci lui tournait le dos. Kemchar entendit la femme parler de rebelles qui seraient entrés dans la forteresse pour libérer les captifs.
- " Ils sont faibles, nous les tuerons sans difficulté et ..." lui répondit le guerrier
- " Mais s'ils découvrent la faiblesse du maître ?! Il ne faut pas qu'ils libèrent les sorciers ! "
- " Même s'ils y arrivent, ils ne penseront jamais qu'un sort de soin le détruirait et même sachant ça aucun d'eux n'a ce pouvoir..."
- " Je ne peux courir le risque ! Envoie tes hommes trouver ces rebelles et tue-les avant qu'il ne soit trop tard ! "
Un moment de silence suivi la conversation puis le guerrier repartit sur ces pas laissant la femme à ses pensées. Juste avant qu'elle ne reparte sur ces pas elle aussi, Kemchar put voir que l'expression d'inquiétude sur le visage de la femme avait laissé place à la peur. Une fois le calme revenu le bruit de grattement que Kemchar avait entendu au part avant ce fit entendre à nouveau, un pic passa à travers le mur, une des pierres d'obsidienne se descella et fut retirée.
- " C'est ici ! " dit une voix d'homme à travers le trou.
D'autres pierres furent retirées à la hâte et l'on pu voir un homme à travers le trou béant.
- " Vite ! Venez avant que les gardes ne s'aperçoivent de quelque chose ! " lança celui-ci.
Sans hésitation tous passèrent par l'ouverture sans savoir ce qu'il y avait derrière. De toute façon cela ne pourrait pas être pire qu'ici se dit Kemchar, et puis ils avaient entendu ce qu'avait dit les deux meurtriers et sans échanger un mot, ils ont décidé qu'il était temps de leurs vengeance. L'ouverture donnait sur une sorte de canalisation, vue l'odeur Kemchar en déduit qu'il devait s'agir des égouts. L'homme n'était pas seul quatre autres combattants étaient avec lui, mais on ne pouvait voir leur visage caché par des masques symbole de mort.
- " Wey-Tu ?! " dit Arad avec enthousiasme
- " Arad ?! Toi ici ! " lui répondit l'homme tout bas " Nous fêterons nos retrouvailles plus tard le temps presse !"
Kemchar se rappela où il avait vue ces masques, ils étaient portés par des mercenaires du lointain pays de Cathay.
- " Nous allons sortir d'ici en vitesse et ... "
- " Non ! " s'exclama Arad, " Ils ont tué mon maître, je ne partirais pas d'ici avant d'avoir eut vengeance ! "
- " Vengeance ?! Petit, sais-tu contre qui tu te dresses ? "
- " Des meurtriers ! Que tu m'aides ou non je ... "
- " Le maître des lieux est le seigneur Amadeus Von Rikenhof, c'est un vampire ! Cela fait plusieurs années que nous essayons de le vaincre mais rien n'y fait ! Si tu sais comment le tuer alors explique nous je t'en prie ! "
Un frisson parcourut le groupe de sorcier à l'évocation du mot vampire.
- " Je connais un moyen. " finit par dire Kemchar, " Mais je ne peux pas le faire seul... Qui est avec moi ? "
Tous se regardèrent et hochèrent la tête.
- " Dans ce cas suivez-moi " reprit Wey-Tu " Je vais vous montrer où il repose mais nous n'auront qu'une seule chance après quoi nous mettons les voiles loin d'ici ! "
Le petit groupe de sorcier partit alors à la suite du groupe d'assassins de Wey-Tu, car tel était leur noms, dont la renommée outrepassait la mer et les océans. Après une demi-heure de marche dans les égouts un des assassins s'écroula, celui à ses cotés mit la main à son cou et secoua la tête en signe de négation.
- " Sa blessure était plus profonde qu'il ne voulait laisser paraitre... " murmura Wey-Tu " On continue nous y sommes presque ! "
Et tous repartirent laissant le cadavre de l'assassin sur place. Après encore un quart d'heure de marche le groupe remonta par un tunnel creusé à même la roche et débouchèrent dans une salle qui ressemblait étrangement à la nef d'une cathédrale entièrement vide hormis un autel sur lequel était placé un cercueil. Les trois assassins restant se mirent en position autour du cercueil, arbalète de point à la main. Wey-Tu fit signe au groupe de sorcier qu'ils pouvaient y aller, tous se mirent autour du cercueil et commencèrent à ce concentrer. Kemchar plaça ses mains au dessus du cercueil et commença son incantation dans un murmure, une boule de lumière dorée apparut au creux de ses mains, il concentra celle-ci afin d'en augmenter la puissance, s'il pouvait détruire une partie du corps cela serait sûrement suffisant pour tuer le vampire. Il essaya d'augmenter encore la puissance d'un cran. Wey-tu pouvait entendre crépiter l'énergie libérée et commença à se demander si l'opération allait réussir, il arma son arbalète au cas où cela tournerait mal. Les sorciers concentrés ne virent pas au moment de lancer le sort que le sol sur lequel ils se tenaient était couvert d'un symbole cabalistique, qui, sous l'effet de la puissance libérée, c'était mit à briller. Kemchar appliqua ses mains sur le thorax du vampire et termina son incantation, il en suivit une détonation qui souffla les sorciers à terre.
- " On l'a fait ! " pensa Kemchar en essayant de se relever.
Mais une main squelettique se posa à nouveau sur son épaule. Un guerrier, comme-celui qui l'avait enchainé lors du raid sur son village, le maintenait à genoux, derrière-lui Wey-tu et ses assassins gisaient au sol dans une flaque de sang. Kemchar regarda à nouveau vers le cercueil et vit que les autres sorciers étaient tous maitrisés par des guerriers semblables. L'énergie libérée par le sort les avaient vidé de tout espoir de livrer bataille contre ces guerriers.
- " Par Sigmar qu'ai-je fais ?! " se dit-il horrifié par le spectacle qu'il avait sous les yeux.
Le vampire qu'il avait essayé de tuer se tenait en lévitation à un mètre du sol, son corps était desséché, il n'en restait que des os et de la peau tannée, mais ses orbites vides luisaient d'un feu rougeoyant, sur son torse une amulette brillait intensément d'une couleur dorée. Celui-ci se posa doucement sur le sol, regarda chacun des sorciers un à un puis se fixa devant Kemchar.

On entendit le bruit sourd d'un mécanisme, toutes les chandelles et torches de la cathédrale s'allumèrent d'un coup et l'on put voir arriver par la grande porte à l'autre bout de celle-ci, la femme au teint d'albâtre et à ses côtés le guerrier en armure noir qui avait lancé le raid sur le village de Kemchar.
- " Hmmm... Vous gagnez très cher sœur " murmura le guerrier
- " Comme toujours mon frère, comme toujours... " répondit la femme sur un air d'amusement
- " Je vois que vous vous amusez toujours autant... " Fit remarquer le vampire au deux compères, sa voix était grave et résonnante, elle emplissait l'esprit comme la cathédrale toute entière.
Il retourna alors son attention sur Kemchar toujours maintenu à genou :
- " Ainsi donc c'est grâce à toi que je suis en vie... Je te dois donc des remerciements, mais avant tout je pense que des présentations s'imposent. Je suis le comte Amadeus Von Rikenhof " annonça le vampire dans une révérence princière.
Kemchar ne pouvait bouger ni même parler, la vue du vampire ainsi que la voix qui résonnait dans sa tête le terrifiait.
" Vois-tu...  continua Amadeus, «  Non pas que les personnes ici manquent de puissance mais le domaine de la guérison n'est pas le plus simple à manier pour nous autres vampires... Certes forcer les morts à se relever est une chose ! Mais cela ne leurs rend pas leur ancienne apparence, ni même leur ancienne vie... c'est pourquoi j'ai eu besoin de toi et de tes acolytes. De plus, et surtout, tes prédécesseurs n'avaient pas réussi à accumuler assez de puissance pour briser le sceau sigmarite qui me retenait."
Kemchar baissa les yeux, abattu de s'être laisser avoir de la sorte, mais son désespoir ne fit que croitre lorsqu'il vit avec terreur le symbole gravé sur le sol. Le symbole qui c'était mit à briller lors de l'incantation représentait une étoile du chaos, huit branches représentant les huit vents de la magie et sur chacune d'elles un des sorciers était maintenu agenouillé par un garde immobile. Non seulement cette chose avait prévu qu'il allait venir essayer de le tuer, mais elle avait aussi prévu qu'il amènerait les autres sorciers avec lui, comment avait-elle pu... Le vampire le regardait perdre espoir, tout se passait comme prévu, encore un peu et tout serait terminé.
" En guise de remerciement " Repris Amadeus, "Je t'offre l'honneur de me servir pour l'éternité en échange de... la vie de tes camarades."
Sans attendre de réponse, le vampire commença une incantation. Sur la gauche de Kemchar un bruit métallique se fit entendre quelques secondes puis la tête d'un des sorciers tomba sur le sol dans un bruit mât, sous l'effet du sortilège du vampire il put voir l'âme du sorcier quitter son corps sans tête avant de fusionner avec celui du vampire. Kemchar n'était plus effrayé, il était au dessus de ça encore, son esprit luttait contre la folie lorsqu'il vit le corps du vampire retrouver sa chair. Un deuxième bruit métallique suivi d'un bruit mât se fit entendre et le vampire retrouva ses muscles, puis sa peau reprit une teinte humaine, à chaque sorcier exécuté le vampire retrouvait une partie de sa puissance. Le dernier à être exécuté ne l'était pas par hasard, l'esprit de Kemchar céda totalement à la folie lorsqu'il vit la tête d'Arad rouler au sol. Les yeux emplis de larmes Kemchar voulut hurler mais son cri fut bloqué dans sa gorge par le contact d'une lame glacée. La tête de Kemchar roula au sol à la fin de l'incantation et l'âme torturée de celui-ci ne fut pas assimilée au corps du vampire désormais complet, mais fut emprisonnée dans le médaillon qui luisait toujours d'une lueur dorée, une fois l'âme à l'intérieur, la lueur de celui-ci s'arrêta mais l'on pouvait désormais voir sur sa surface le visage hurlant de douleur de Kemchar.
Amadeus ayant retrouvé toute sa puissance déploya une paire d'aile rappelant celles des dragons, il devait faire près de deux mètres de hauteur, il avait une chevelure blonde comme les blés et ses orbites jusque là rougeoyantes contenaient désormais deux yeux verts comme l'émeraude.
- " Chose promise, chose dûe " murmura celui-ci en souriant, " Tu me serviras désormais pour l'éternité en soignant mes blessures tout en me permettant d'aspirer toujours plus d'énergie."
Il se tourna alors vers ses deux acolytes :
- "Vella ! Thad ! Les préparatifs sont-ils prêt ? "
- " Oui père. " répondirent la femme au teint pale et l'homme en armure.
- " De nombreux villageois aimeraient faire partie du banquet en l'honneur de vos pouvoirs retrouvés. " Ajouta Vella avec amusement.
- " Et bien ne les décevons pas, il est temps de reformer notre armée ! " lui répondit Amadeus en prenant le grimoire récupéré par des hommes rats. Celui-ci contenait le savoir interdit qui a permis de créer le médaillon, accélérant ainsi la régénération du vampire, et contenait bien plus


Dernière édition par Pierrot l'Asticot le Lun 20 Déc - 13:06, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cwazytwollteam.forumpro.fr
Zagzag
Twoll
avatar

Messages : 271
Date d'inscription : 05/01/2008
Age : 28
Localisation : La Gwotte!

Feuille de personnage
Race: Nain
Expérience:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Chapitre III _ L'éveil   Dim 7 Fév - 20:50

Parce-qu'il n'y a pas de raison pour que celui-là n'ai pas de commentaires:

Ce morceau était un poil plus long que les autres. Si tu veux en faire un bouquin, c'est mieux si les chapitres sont environs de la même taille :p
Oui je sais je titille, mais moi j'aime bien.

Ps: Ça n'enlève rien au fait que ça claque bien ton truc cheers

_________________
On en a gros !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jorjaf
Trollologue
avatar

Messages : 432
Date d'inscription : 02/01/2008

Feuille de personnage
Race: Pixie
Expérience:
0/14  (0/14)

MessageSujet: Re: Chapitre III _ L'éveil   Dim 7 Fév - 21:16

Ce n'est pas faux, mais je n'ai pas encore prévus de faire un bouquin ^^
Et puis le problème et qu'au début je voulais juste écrire une petite histoire comme ça sur un coin de table sans suite...
qui finalement est devenu ce qu'il est aujourd'hui... pas grand chose mais en plusieurs parties pas tous de la même taille ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cwazytwollteam.forumpro.fr
Zagzag
Twoll
avatar

Messages : 271
Date d'inscription : 05/01/2008
Age : 28
Localisation : La Gwotte!

Feuille de personnage
Race: Nain
Expérience:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Chapitre III _ L'éveil   Lun 8 Fév - 11:57

Nan mais t'inquiète pas, c'était juste histoire de te taquiner un peu Twisted Evil

_________________
On en a gros !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Chapitre III _ L'éveil   

Revenir en haut Aller en bas
 
Chapitre III _ L'éveil
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Composition du Chapitre
» PKM : Diamant & Perle : Éveil des Légendes
» Réveil de mon lapin ????
» [Story] BIONICLE The Yesterday Quest : Chapitre 2
» Lion El'Jonson:Primarque des Dark Angels 1 Légion/Chapitre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cwazy Twoll Team :: Hall des Héwos :: Histouwawe :: Comptes Vampires-
Sauter vers: